Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

Un Français, otage au Proche-Orient…

24 Novembre 2008 , Rédigé par Eric Biesse Publié dans #Actualité sur Salah Hamouri

Qu’es-ce qui rassemble des personnalités aussi diverses que l’Ambassadeur de France Stéphane Hessel, Monseigneur Jacques Gaillot , l’acteur François Cluzet et Mouloud Aounit du MRAP en passant par des personnalités politiques comme le Jean Claude Lefort (PCF), Jack Lang (PS), Alima Boumediene-Thiery, sénatrice (les Verts), Olivier Besancenot (LCR), ou encore le Député Jean-Luc Reitzer (UMP) ?

Tout simplement l’injustice. Une injustice flagrante qui frappe un jeune franco Palestinen, Salah Hamouri. Ce jeune homme de 23 ans a été condamné par un tribunal militaire à 7 ans de prison sans qu'il ait commis de délit et sans preuve d'une quelconque intention belliqueuse. Ce que le tribunal militaire reproche à Salah c’est d’être membre d’une association proche du Front populaire de libération de libération de la Palestine (FPLP) et, à ce titre, contre l’occupation des territoires palestiniens, et d’avoir comploter contre un dirigeant israélien - en l’occurrence le rabbin Yossef Obadia, simplement parce qu’il a été vu passant dans la rue de ce leader spirituel de l’organisation Shaas.

La seconde injustice qui frappe Salah est l’attitude du gouvernement français. Aujourd’hui, la France intervient régulièrement sur le plan diplomatique et demande officiellement la libération du soldat israélien Gilad Shalit, capturé par le Hamas. Mais elle n’entreprend absolument pas la même démarche auprès du gouvernement israélien, arguant d’un processus judiciaire, qui est pourtant contraire aux conventions de Genève et aux Droits de l’Homme. L’intervention de la France serait juste et nécessaire si l’on veut agir concrètement pour favoriser la paix dans cette région du monde notamment en demandant le respect de tous les droits de l’homme.

Il ne s’agit pas d’opposer Gilad Shalit et Salah Hamouri. Le soldat Franco Israélien est otage du Hamas dans la bande de Gaza et de plus, sans contact possible avec sa famille. Mais le deux poids, deux mesures est dans l’action du gouvernement Français. Pourquoi refuser de demander et d’agir pour la libération d’un de nos compatriotes pour lequel les droits ont été bafoués alors que dans le même temps, et bien normalement, ce même gouvernement use de tous ses moyens pour obtenir la libération de Gilad Shalit ?
Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner doivent intervenir auprès du gouvernement Israélien et mener une activté diplomatique pour obtenir la libération de Salah, c’est le sens de la demande du Comité de soutien à la libération de Salah Hamouri


Eric Biesse

Création du Comité National de Soutien à Salah Hamouri

Conférence de Presse au Sénat le 16 octobre 2008



Lettre ouverte au Président de la Répubique


Pétition en ligne "Libérez Salah" (cliquez)


* Du côté des média, l’information sur Salah Hamouri est quasi inexistante seuls L’Humanité, Le monde et RFI y ont consacré plusieurs articles, et les journaux Politis, Le Monde Diplomatique, Libération et 20 minutes ont livré une fois cette information à leurs lecteurs ainsi que le site "Rue 89".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article