Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

Témoignage d'une mère

25 Novembre 2008 , Rédigé par E.B. Publié dans #Actualité sur Salah Hamouri

Arrivant de Jérusalem, Madame Denise Hamouri, mère de Salah, jeune Franco Palestinien détenu en Israël, à lancé un appel depuis la fête de l’Humanité…





Pétition "Liberté pour Salah Hamouri" :
http://www.france-palestine.org/article7743.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Adriana Evangelizt 26/11/2008 11:46

Bonjour et merci d'être passé sur mon blog. Je te félicite pour cette initiative visant à défendre une noble cause. Et Salah, plus que tout autre, est le symbole de l'Injustice flagrante qui règne en pays de Sion. Espérons qu'il retrouvera sa Liberté bientôt...

As-tu vu le dernier article ?

http://palestine.over-blog.net/article-25164393.html

Je te souhaite le Meilleur...

Fraternellement

Adriana Evangelizt

27/11/2008 00:04


Bonjour,

J'ai pris connaissance de l'article d'Omar Triqui. Merci pour cette publication. Toutefois, j'ai deux remarques sur ses propos. D'une part, aujourd'hui, en Israël il existe des personnes nées sur
cette terre et je ne pense pas qu'en les chassant parce que leurs parents étaient des immigrés sionistes règlera le problème. Cela, je pense, ne pourrait que créé un autre sentiment d'injustice.
Les Palestiniens ont des Droits, y compris celui du retour, mais je pense qu'il convient d'essayer une solution du vivre ensemble. Peut-être 2 États côte à côte...

D'autre part, il évoque « je vous ai compris » du discours du Général de Gaulle du 4 juin 1958 à Alger.
Précisons le sens de ce propos trop souvent mal interprété au regard du déroulement historique qui a suivi.
A cette époque, en 1958 la France est en pleine consultation pour une nouvelle constitution, celle de la Ve République. De Gaule affirme ensuite « Je sais ce qu’il s’est passé ici, je vois ce que
vous avez voulu faire, je vois que la route que vous avez ouverte en Algérie c’est celle de la rénovation et de la fraternité… ». Et il conclut « à partir d’aujourd’hui a France considère qu’il n’y
a désormais qu’une seule catégorie de citoyens, des Français à part entière… »
En clair, à ce moment-là il pense qu’il suffira de donner l’égalité de Droits aux « indigènes » et les moyens de vivre. D’ailleurs il précise qu’une rénovation des institutions est  nécessaire
et qu’elle doit être conduite par les communautés main dans la main.

Cordialement.
Eric