Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

Contre l'oubli

3 Décembre 2008 , Rédigé par E.B. Publié dans #Actualité sur Salah Hamouri

Des otages du Liban, en passant par Ingrid Betancourt,
une mobilisation citoyenne...



Si cette photo de Salah Hamouri ne fait pas la Une de la presse nationale, elle est bien présente sur la toile. Des centaines d’utilisateurs sur over-blog, sur Dailymotion et bien d’autres plates-formes de partage utilisent en effet cette photo comme «avatar», comme présentation.

Ces utilisateurs, à l’image du Comité national de soutien, sont divers. Ainsi, sur ces pages où est présent la demande de libération de ce jeune franco palestinien, on trouve des contenus de musiques actuelles, de pacifistes, des pages de militants associatifs pour les droits de l’homme, des croyants musulmans, chrétiens, juifs, des défenseurs de la nature, des passionnés d’économie, des pages politiques, d’autres syndicales et même des recettes de cuisine.

Leur but ? Faire connaître l’histoire de Salah et obtenir sa libération. La présence de cette photo, souvent avec la date de son emprisonnement, n’est pas sans rappeler l’action menée de 1985 à 1988 par les « 20 heures ». Chaque jour le Journal télévisé de 20 heures ouvrait par la photo des journalistes français otages au Liban. Si le contexte est très différent, la France était engagée militairement dans la guerre du Liban, la ressemblance est dans le mode d’action «une photo contre l’oubli».

Il y a peu, l'image la plus fréquemment diffusée était celle d’une autre otage, celle d'Ingrid Betancourt. Pourtant, au début de son enlèvement, elle aussi était absente du bruit médiatique. En 2002, lorsque Ingrid est kidnappée, elle n'est pas franco-colombienne mais, aux yeux du monde, colombienne tout court. Il faudra l’opiniâtreté de ses enfants et de citoyens indignés par son sort qui ont agi et multiplié les actions pour qu’après de nombreux mois, le ballet médiatique et les politiques s’emparent de ce sujet jusqu’à l’obtention de la libération d’Ingrid.

C’est un exemple à suivre, faisons en sorte qu’aujourd’hui, que l’image la plus diffusée, soit celle de Salah Hamouri, otage depuis le 13 mars 2005.

Pour obtenir l’image de Salah


* C’est le 4 mai 1988, que les trois derniers otages français du Liban, Jean-Paul Kauffmann, journaliste ; Marcel Carton et Marcel Fontaine, diplomates ont été libérés à Beyrouth après trois ans de captivité. Plus récemment, dans un autre contexte, celui de la guerre en Irak, la France entière c’est ému de l’enlèvement puis la libration de Florence Aubenas journaliste, son guide Hussein Hanoun ainsi que celles de Christian Chesnot et Georges Malbrunot.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article