Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

Tapage !

8 Décembre 2008 , Rédigé par E.B. Publié dans #Actualité sur Salah Hamouri

La France, fière de sa déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (1789) s’apprête à célébrer la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme proclamée au Palais de Chaillot à Paris, il y a soixante ans, le 10 décembre 1948. Mais cette même France, son gouvernement, s’avère incapable de faire entendre sa voix pour l’un des siens, dont les Droits fondamentaux ont été violés.

Dimanche, la liste des prisonniers « libérables » a été publiée en Israël, mais le nom de Salah Hamouri n’y figure pas. Comme le gouvernement Israélien l'avait annoncé, 250 prisonniers Palestiniens seront libérés et une fois de plus, aucun habitant de Jérusalem Est n’a été inscrit sur cette liste. Pour les autorités israéliennes, les Palestiniens de Jérusalem condamné par les tribunaux militaires ne peuvent pas bénéficier de la moindre remise de peine.

Aujourd’hui, malgré la mobilisation de nombreux citoyens et élus de toute la France, le silence médiatique n’est pas percé, malgré toutes les démarches effectuées auprès du gouvernement français et les assurances prodiguées, Salah Hamouri est toujours en prison.

L’injustice  subie par Salah, celle de son emprisonnement sans qu’il ait commis de délit n’est pas acceptable. L’injustice subie par Salah, celle qui résulte de l’attitude du gouvernement français qui, arguant d’un processus judiciaire, ne mènent pas une action diplomatique d’ampleur comme il le fait pour d’autres français détenus de par le monde, n’est pas acceptable.

L’injustice n’est ni acceptable ni tolérable. Elle lève un sentiment légitime de colère. Une colère d’où l’on peut puiser l’énergie utile pour  mener le tapage* indispensable qui fera connaître le cas de Salah Hamouri et obtenir sa libération.


* Tapage : bruit, éclat, esclandre... (chaque initiative pour faire connaître le cas de Salah, compte : mails, photo contre l'oubli, tracts, pétition, affiches, lettre aux élus, concert de casseroles...)





lire la lettre de J.C. Lefort publiée le 16 décembre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dominqiue Rusinol 16/12/2008 17:32

Il est évident que toute personne ayant l'état de conscience qu'un être humain devrait avoir, ne peut accepter que Salah comme plus 5.000 palestinien arrêtés par déscision administrative, concept qui n'existe pas en droit français. nous avons à faire à des pouvoirs qui non seulemnt jouent avec les mots mais encore se conduisent en gardien d'un ordre partisan. Il faut par conbséquent sed battre pour Salah Hamouri et pour toutes les victimes du terrorisme d'état y compris, mais surtout des Etats occidentaux.
Je ne suis pas sur, en tout état de cause l'information n'a pas beaucoup circulé, mais il me semble que sous la présidence Européenne de la France notre ministre des Affaires Etrangères à fait le forcin avant le changement de présidence pour reviser à la hausse les accords de collaboration entre l'Europe et Israël. Cela est inacceptable, du fait même qu'un de ses actes fondateur est le respect des Droit de l'homme. Israël, nous le voyons avec les cas de Salah est un Etat voyou qui s'est fait une échape des Droit de l'homme.