Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

Salah, mon fils, mon frère

8 Janvier 2009 , Rédigé par E.B. Publié dans #Actualité sur Salah Hamouri

Salah HamouriDepuis bientôt quatre ans un Français est détenu illégalement en Israël. Aujourd’hui, sa famille adresse une lettre à celui qui pourrait être notre fils, notre frère. Chacune, chacun d’entre-nous et tous ensemble nous avons la solution pour que Salah ne passe pas une nouvelle année loin des siens. Cela passe par la mobilisation, la pétition, lettres au gouvernement, aux élus… Cela passe aussi pas l’information, faire connaître le cas de Salah autour de nous.



La lettre qui nous a été adressée par la mère de Salah, Madame Denise Hamouri :


Jérusalem le 31 décembre 2008


Salah, mon fils,

Cela fait trois ans, neuf mois et dix-huit jours que tu as été enlevé par les forces d’occupation israéliennes. C’était un dimanche, le 13 mars 2005. Tu n’avais pas encore vingt ans quand on t’a injustement dépossédé de ta liberté. Citoyen français et résident de Jérusalem, étudiant en sociologie à l’Université de Bethlehem, tu partais avec des amis pour t’amuser à Ramallah. Les soldats israéliens t’ont appréhendé au check point de Qalandya, point de passage obligé entre les villes palestiniennes de Jérusalem-Est et Ramallah. Ou plutôt kidnappé, devrais-je dire. Deux heures plus tard, ils sont arrivés chez nous. Ils ont tout retourné, saisi le disque dur de ton ordinateur. Ils sont allés jusqu’à démonter les lavabos, pour tenter de mettre la main sur des indices compromettants.  Peine perdue, naturellement. Nous n’avons rien à cacher.

Pendant de longs mois, nous sommes restés sans nouvelles. C’est par la presse que nous avons appris les charges fantaisistes retenues contre toi : tentative de complot d’assassinat contre la personne du Rabbin d’extrême droite Ovadia Youssef et appartenance à un mouvement de jeunesse. Tu as été jeté dans un cachot, torturé, puis transféré de prison en prison, avant d’être condamné à sept ans d’enfermement. Inhumain, dégradant, ton procès a été reporté à 26 reprises. Il est intervenu après plus de trois ans de détention provisoire. Jamais, le tribunal militaire israélien qui t’as jugé n’a été en mesure de fournir la moindre preuve matérielle de ce qui t’est reproché. Ni armes, ni plans, ni début d’exécution dudit complot.  «Mais il a avoué » me dit-on. Effectivement, comme des milliers de palestiniens pris au piège de la machine militaro judiciaire israélienne, tu as été poussé aux aveux. Le marché proposé par le procureur israélien ne te laissait guère le choix : « sept ans s’il avoue, quatorze s’il continue à nier ».  

Le temps des fêtes est arrivé : Noël, ses lumières et une nouvelle année à venir.
Il est impensable que ce soit le 4ème Noël sans toi…

Mes pensées sont plus que jamais avec toi Salah, tout particulièrement dans ces moments où l’on est censés êtres sereins et joyeux. A vrai dire, tu ne me quittes jamais : depuis le moment où je dois te laisser derrière la vitre opaque du parloir ou je te rends visite, jusqu'à notre maison à Jérusalem où chaque photo, chaque objet nous rappelle que tu reviendras …Bientôt?

Tu nous manques. Ton étreinte forte me manque. Tes gestes, ta tendresse envers ta sœur Caroline et ton frère Amir nous manquent. Ton père se rappelle toujours avec affliction comment lorsque tu rentrais de la fac, tu lui demandais souvent de discuter avec toi. Il aimait que tu confies à lui.

Pendant cette période de fête où chacun devrait oublier un peu ses soucis, je pense très fort à toi, Salah et à tous ceux qui endurent l’insupportable dans l'obscurité de leurs petites cellules.
Leur fête à eux, c'est leur solidarité, et l'espoir que pour les prochaines fêtes, la liberté sera leur cadeau.

Ma fête à moi, c’est ce lien invisible mais très fort qui unit mes pensées aux tiennes pendant qu’ailleurs les lumières brillent.

Meilleurs vœux, mon fils, et surtout n’oublie pas que pour tous ceux qui vivent, il y a de l’espoir.

Maman, papa, Amir et Caroline



* Cette contrainte aux "aveux", appelée en Israël « plea bargain » (accord sur le plaidoyer), n’est pas une surprise concernant un Tribunal Militaire puisque, de l’avis de plusieurs spécialistes en Droit, il n’existe pas dans l’histoire contemporaine de Tribunaux Militaire qui, dans un conflit, ait rendu une décision contraire à la demande de l’accusation. En clair, partout dans le monde lorsque la justice est prononcé par un Tribunal Militaire, l’accusé, quelque soit sa faute, quelque soit les circonstances, écope de la peine demandée par le procureur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lili 26/09/2010 15:22



A toi Salah, que les autorités israéliennes retiennent illégalement.


A toi, Salah, qui t'es juste trouvé au mauvais endroit au mauvais moment.


A toutes ces personnes emprisonnés à cause de leur penchant pour la liberté des peuples.


Je te souhaite beaucoup de courage, à toi et à ta famille aussi d'ailleurs, et sache qu'en France, on pense à toi. Ton histoire se fait connaitre.


 


Liberté pour Salah Hamouri


 



Elias 30/07/2009 21:17

Mais c'est tout de meme aberrant cette desinformation ! Voila un individu qui a eu droit a un proces en bonne et due forme pour son projet de participation a un acte de terrorisme qui aurait ete lourd de consequences... qui a beneficie de la condamnation minimale... qui purge sa peine dans des conditions que personne ne peut critiquer vu les exces de democratie de l'Etat d'Israel... qui beneficie de la visite reguliere de ses proches.... alors...que demander de plus pour un assassin en puissance ? Ces soutiens d'ou qu'ils viennent sont INDECENTS face a ce que subit le franco-israelien enleve par le HAMAS depuis plus de 3 ans et dont on n'a plus aucune nouvelle...! Lui...GUILAD SHALIT...puisque c'est de lui qu'il s'agit... il n'avait participe a aucun projet d'assassinat... il a ete enleve par des terroristes et personne n'a pu lui rendre visite...ni la Croix Rouge...ni sa famille... Alors... arretez de vous lamenter sur le confort de ce Salah HAMOURI qui vit peut etre mieux dans les prisons israeliennes que s'il etait ds un camp de terroristes...  Arretez de semer le mensonge... Voila ce que je peux dire sur le cas HAMOURI...et je trouverais revoltant que les Autorites francaises interviennent aupres des Autorites israeliennes, seul pays democratique de l'Orient,pour faire liberer un individu qui a eu droit a un proces regulier.... Faut-il le rappeler ISRAEL est un pays qui a eu son independance depuis 61 ans et n'a d'exemple a recevoir de personne pour savoir ce qu'est la DEMOCRATIE...Je suppose que vous ne publierez pas mon commentaire et j'estime que vous auriez tort car vous feriez la preuve de vouloir vous enteter dans le mensonge permanent.... 

Hai 29/07/2009 18:39

Salah que tout le monde plaint, a la chance lui de voir sa mère, ce n'est pas comme Guilad Shalit aux mains du Hamas... Israël est une démocratie qui n'a rien à envier à la France. Il a été condamné pour avoir projeter un meurtre . Il est dans lê même cas que ceux qui quittent les banlieues pour l'Irak et l'Afghanistan.... Lui au moins il reviendra vivant et en bonne santé tout auréolé d'une fausse gloire d'opérette

benkraouda menouar 23/07/2009 16:21

ni regret ni excuse.par la grande porte en entre par la grande porte en sort .il faut laissé le trous de souris à ce qui nous couverne et leur conplicité deux poids deux mesures,l'histoire jugeras.courage a toi.

courage 19/03/2009 03:31

:'(J'ai signé la pétition et j'espère que beaucoup d'autre le feront à leur tour.courage ;)