Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

LIBERTÉ

25 Novembre 2011 , Rédigé par E.B. Publié dans #Actualité sur Salah Hamouri

Salah HamouriLe 28 novembre prochain, le jeune Franco-Palestinien, Salah Hamouri devrait être libéré. En effet à cette date, il aura, selon les termes de sa condamnation, accompli la totalité de sa peine. Mais voilà, pour les palestiniens emprisonnés en Israël et en particulier pour les habitants de Jérusalem Est, il n’est pas rare qu’ils soient maintenus en détention au-delà de leur peine. Un arbitraire qui s’appuie depuis mai 2010 sur une loi appelée « loi Shalit ».

 

Cette loi adoptée à la Knesset donne aux autorités pénitentiaires diverses possibilités pour durcir à leur gré, donc de manière totalement arbitraire, les conditions de détention de tous les prisonniers palestiniens. Parmi ces possibilités qui sont « offertes » à la Direction des prisons israéliennes, il y a celle d’ajouter 20 jours de plus de prison par année de détention. Pour Salah Hamouri, innocent, qui a été condamné à 7 ans de prison et dont le « jugement » porte la date de sa sortie du 28 novembre, cette administration peut donc arbitrairement ajouter 140 jours de prison.

 

Depuis de nombreuses semaines, le comité de soutien à Salah Hamouri demande avec force au gouvernement français, d’intervenir pour obtenir la libération de Salah à cette date. Déjà des sénateurs et des députés, mais aussi de nombreux citoyens, ont écrit à Alain Juppé en ce sens et grâce à cette mobilisation un premier geste a été obtenu. En effet, le 25 octobre dernier, Le ministre des Affaires étrangères a reçu l'ambassadeur d'Israël en France et lui a demandé que la libération de ce Franco-Palestinien intervienne « le plus rapidement possible ».

Le Président de la République Nicolas Sarkozy, qui est intervenu en personne à plusieurs reprises pour obtenir la libération de français détenus à l’étranger, ne s’est jamais manifesté en faveur de Salah. Il doit agir maintenant pour obtenir la libération de cet étudiant franco palestinien à la date initialement prévue dans les attendus du jugement.

 

Rappelons que ce compatriote a été condamné par un tribunal militaire à 7 ans de prison sans délits ni preuve, mais uniquement sur la base d’une accusation d’intention. À cette injustice, il ne faut pas ajouter un allongement arbitraire de sa peine.  Le président de la République et son ministre de l’intérieur doivent agir pour obtenir toutes les assurances de la libération de Salah au 28 novembre ; et comme on sait, si « on » ne pousse pas, cela ne sera pas fait.

C’est pourquoi le Comité de soutien demande aux élus et citoyens de « prendre leur plume pour demander une intervention de la France afin que Salah soit libéré le 28 novembre et qu’il rejoigne bien ses foyers à Jérusalem-Est.

 

E.B.

 

 

 

Exemple de lettre (cliquez)

 

 

 

 

Salah HamouriManifestations à l’appel de Comités de soutiens

La France doit agir pour la libération de Salah

Venez exprimer votre indignation et exiger sa libération.

 

 

 

A Paris :

Dimanche 27 novembre à partir de 15h30 sur l’Esplanade des Droits de l'Homme (Parvis du Trocadéro)

 

 

A Lyon :

Lundi 28 novembre 18h30 Place de la Comédie, devant l’opéra à Lyon (apportez des bougies)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Isidorette 29/11/2011 18:09


Bonjour,


Je n'arrive pas à trouver l'info : Salah a-t-il été libéré comme c'était initialement prévu ou non ?


Merci de nous tenir au courant et courage à lui et à sa famille.