Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

Que faire ?

10 Décembre 2011 , Rédigé par Publié dans #Actualité sur Salah Hamouri

Depuis l'été 2008 ou Le Comité national de soutien a Salah Hamouri à vu le jour par un appel d’une centaine de parlementaires, la mobilisation a pris de l’ampleur ; et  tout particulièrement depuis le 28 novembre dernier, date à laquelle il aurait du être libéré. Mais où en est cette mobilisation et que pouvons-nous faire pour obtenir la libération de notre compatriote Salah Hamouri ? Ces questions, nous les avons posé à Jean-Claude Le fort, responsable du Comité national de soutien :

 

JCLefort.jpgE.B. pour le blog : Où en est-on de la mobilisation ?

 

Jean Claude Lefort : Salah devait sortir officiellement, selon les autorités israéliennes elles-mêmes, le 28 novembre dernier. Cela n’a pas été le cas du fait de l’insupportable arbitraire qui règne en Israël.

 

Rendez-vous compte que l’administration pénitentiaire israélienne, qui n’est pas un pouvoir judiciaire, « explique » maintenant que les prisonniers palestiniens libérables, dont Salah, peuvent encore rester en prison du fait qu’avec la libération de 1.027 prisonniers palestiniens contre Guilad Shalit, il n’y a plus dans leurs geôles de « surpopulation carcérale » ! Et donc d’ajouter 105 jours de prison à Salah, du fait d’une loi dite « loi Shalit » lequel est libéré ! Ils disent maintenant : libération de Salah le 12 mars prochain !

 

Nous aurions pu attendre un abattement de la mobilisation devant ce « mur de fer » qu’on nous oppose. Eh bien c’est exactement le contraire qui s’est produit !

 

Jamais je n’ai vu cela et jamais en France on a vu cela autour d’un ou d’une compatriote en difficulté à l’étranger.

 

En effet, outre le second personnage de l’Etat, le Président du Sénat, M. Bel, qui s’est adressé au Président de la République dès le 28 novembre, ce sont le PS, le PC, le PG, EELV, 50 associations et organisations membres du « Collectif national pour une paix juste au Proche-Orient » et 11 organisations de jeunesse qui se sont élevés contre cet arbitraire et ont  réclamé du Chef de l’Etat une action exigeante et déterminée auprès des autorités israéliennes.   

 

Jamais un Comité de soutien n’avait été aussi nombreux –nous sommes des dizaines de milliers – et jamais un Comité n’avait été aussi divers en sensibilités.

 

Salah Hamouri fait l’unanimité autour de lui !

 

E.B. pour le blog : Que faire ?

 

JC L : Trois choses. Premièrement, il faut écrire à Salah Hamouri dans sa prison de Shaat. Il reçoit de nouveau les lettres. Il faut absolument le soutenir moralement.

Secondement,il faut écrire par tous les moyens possibles aux grandes chaines de télés, notamment TF1 qui n’a consacré que 30 secondes à Salah. Ca suffit leur silence. Il suffit que N. Sarkozy reçoive encore les parents de Florence Cassez pour que les caméras sortent. Pour Salah, rien !

Enfin, il faut écrire par milliers et milliers au Chef de l’Etat pour relayer cet appel : « Agissez effectivement pour la libération immédiate et sans condition de Salah. Vous n’avez rien fait de sérieux pour le faire sortir avant. N’ajoutez pas de l’injustice à l’injustice : liberté pour Salah. Son sort est entre vos mains. Et quand vous voulez quelque chose vous savez le faire. Alors agissez ! »   

 

 

- Ecrire à Salah Hamouri,

Salah Hamouri

Shata prison - Section 7

10900 Afoula

Israël

(Timbre à 0,89 € pour un envoi jusqu’à 20 grammes, 1,75 € jusqu’à 50 grammes)

 

- Ecrire au Président de la République Française (exemple de lettre).

Monsieur le Président de la République

Palais de l'Elysée

55, rue du faubourg Saint-Honoré

75008  Paris

(Dispensé d’affranchissement)

 

ou par mail à :

http://www.elysee.fr/ecrire/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article