Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog pour Salah Hamouri

Délibération du Conseil municipal de Stains

17 avril 2008
« Pour la libération de Salah Hamouri ! »


Réuni le 17 avril 2008, le Conseil municipal de Stains demande en urgence l’intervention des autorités françaises pour la libération de notre jeune compatriote, Salah Hamouri, emprisonné depuis maintenant 3 ans en Israël. Celui-ci risque, aujourd’hui, une condamnation à 7 ans de prison alors qu’il n’est coupable d’aucun crime ni délit.

Salah Hamouri, franco-palestinien, étudiant en sociologie, a été arrêté sans motif en mars 2005 à l’occasion d’un contrôle à un « checkpoint » entre Jérusalem-Est et Ramallah. Son seul tort serait d’être passé, trois mois plus tôt, devant le domicile de Monsieur Yossef Ovadia, rabbin et chef du parti Shass. Ce fait est combiné avec une accusation infondée d’appartenance au Front populaire de libération de la Palestine. Puis, notre compatriote a été condamné à 7 ans de prison par un tribunal militaire pour avoir eu des intentions « négatives » à l’encontre du rabbin, alors que rien ne vient corroborer cette thèse ! Aucun témoin n’accrédite cette appartenance politique attribuée.

Cette condamnation fait suite à un marchandage. Le Procureur du tribunal militaire d’Ofer a proposé à la famille, par le biais de l’avocate de Salah, le « marché » suivant : « 7 ans de prison : à prendre ou à laisser et si vous laissez, ce sera pire ». En réalité, Salah Hamouri est actuellement la victime d’une véritable mascarade de justice. Il est en vérité deux fois « otage ». Otage de l’occupation israélienne et de la politique intérieure israélienne qui cherche à donner des gages au parti Shass afin d’obtenir son soutien, actuellement fluctuant, à la politique de l’actuel gouvernement israélien. Et otage aussi du renoncement de la France à protéger ses ressortissants pour ne pas déplaire à l’Etat Israélien.

En effet, Bernard Kouchner -Ministre des Affaires étrangères- s’est borné à réclamer une accélération de la procédure sans, à aucun moment, demander la libération de notre compatriote qui est en prison depuis 3 ans. Aussi, la Municipalité demande expressément, au nom de la défense des Droits de l’Homme, au Président de la république et au Ministre des Affaires étrangères de ne pas accepter le sort totalement injuste infligé à l’un de nos compatriotes et d’intervenir auprès des autorités israéliennes pour exiger la libération immédiate de Salah Hamouri.

Le site de la ville de Stains 93240 :

Partager cette page

Repost 0